Les Enfants d'Yggdrasill forum

ÁsatrúC'estNous (Etre Nordisant) » La spiritualité en général, la païenne, celle de l'ásatrú Points communs et différences notre spiritualité avec les autres

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Adhérent
Bureau
Clan Occitanie

Inscrit le: 09/06/2014

Messages: 1109

Le 20/08/2015 à 12h11
Reprise du message précédent

Cet exemple illustre aussi le fait qu'Óðinn tente de reculer la venue du Ragnarök. Et l'humanité a certainement son rôle à jouer dans cette histoire, en accélérant ou retardant cette arrivée. Hélas ce qui nous reste est axé autour du Valhöll et de ses guerriers morts si bien que nous en sommes réduits à des hypothèses sur notre rôle réel.
En tous cas, il y a une différence entre se battre pendant le Ragnarök et retarder son arrivée. J'avoue que cette dernière option me paraît plus séduisante.
Au fait, Sok, je ne connais pas cet épisode qui a l'air très vraisemblable. Peux-tu donner une info sur la source primaire que je rechercherai bien volontiers?


heidhinn
   

Curieux

rank_0.png

Avatar

Clan Île-de-France

Inscrit le: 03/08/2015

Messages: 15

Le 21/08/2015 à 10h18
Bon vu qu'on parle de moi (Eclectique ^^) j'viens voir ce qui se passe :P

J'ai lu l'ensemble du fil, et vous avez tous dit des choses très censées donc ce serait compliqué de rebondir sur tel ou tel point tant l'ensemble est intéressant.

Je vais donc partagé un peu de mes réflexions, et une grande partie d'entre elle ont un appui sur la science.
Pour reprendre sur les questions, "pourquoi tout plutôt que rien?" et "pourquoi la conséquence du monde semble être nous? "il faut commencer par se pencher sur le mythe de genèse. Quand on les regarde d'un point de vue métaphorique, les mythes de genèse sont souvent très intéressant. Avec les religions du livre, on voit que l'idée de base est que le monde a été crée pour l'homme, autour de lui, une vision très égocentrique.

Ici, qu'est ce qui nous est dit dans la Voluspa? (Pardon par avance si je résume) La chaleur et l'eau était déjà là. De leurs rencontre naquit la Ymir, mais "Le Très-Haut répondit: en aucun cas nous le reconnaissons comme Dieu."
Lorsqu'il dormait, il se mit à transpirer, et de la naquit d'autres géant du givre et Audhumla, la "vache sacré"
Cette vache lécha doucement un bloc de glace et en dégagea un être: Buri. Buri engendre Bor qui donne ensuite Odin et Vili (volonté) et Vé.
Puis les fils de Bor tue Ymir, et de sa chair crée la terre, de ses os la roches, de son sang la mer. De ces cheveux font les arbres.
Puis Odin, d'un arbre et d'un souffle, crée l'être humain.
Bon, c'est énormément résumé, mais je pense que tout le monde ici connait plus ou moins ce mythe, donc passons.

Si on regarde tout ça d'un point de vue métaphore de la science: Avant le Big Bang, on ne sait pas, mais beaucoup pense que c'est la fin du cycle précédent qui aurait produit cela. L'univers est en expansion, les trous noirs grossissent et leurs gravité augmentent au fur et a mesure qu'ils dévorent d'autres galaxie. Ils s'entre-dévorent et deviennent si gros qu'ils explosent après avoir tout avalé. C'est la théorie la plus crédible à ce jour. L'idée de cycle EST dans la Voluspa.
De cette rencontre chaleur/froideur (coeur nucléaire / espace intersidéral) arrive Ymir: l'univers. La totalité de la matière.
De la friction/chaleur (produit par la gravité) arrive les premiers conglomérat: planêtes, astèroïdes, étoiles. Etoiles stable justement: Audhumla la vache sacré / le soleil ?
Par la chaleur des étoiles stables (métaphore de la chaleur de la langue de la vache qui patiemment, constamment, lèche la glace) apparait la vie.
Cette vie se multiplie vite, via l'accouplement (amour Bor/Bestla) et la violence (meurtre d'Ymir).
De cette violence, tout va naître: La terre faites de chair (comment on fait du terreau déjà?) La roche, faites d'os (ce qui a dans la terre. Je rappelle que la roche et les montagnes proviennent des frictions terribles du cœur du monde), le sang = la mer. Ai-je besoin de montrer le parallèle entre l'eau vitale à la vie, et le sang vital au corps?
Quelle est la seule chose qui pousse après la mort? Les ongles et les cheveux. De ces cheveux les Dieux parsèmeront la terre. Et que dit la science? Le végétal fut le premier sur terre.
Et de ces cheveux, par un souffle d'Odin, arrive l'homme. C'est le souffle qui nous sépare du végétal.
Donc: La volonté, la force, la violence et l'amour, tout cela était là avant l'homme. Ils naquirent avec l'univers. Qu'est ce qui a forgé le monde? La violence, la lutte et l'amour.
Qu'est ce qu'est l'homme? un être insufflé par les dieux, à partir d'une forme de vie arraché à un être, tué par sa propre création.
Ou: une forme de vie hautement évolué, engendré à partir de millions d'années de luttes évolutives, constitué de poussière d'étoile, c'est à dire de gaz consumé dans la chaleur et projeté dans le froid de l'espace.

Donc pour en arriver à la question: "Pourquoi tout plutot que rien?" cela donne:
-Cela ne pouvait être rien, car la chaleur ne pouvait éviter le contact avec la froideur, tout comme Ymir ne pouvait s’empêcher de transpirer. Tout comme la vache ne pouvait s’empêcher de lécher. Le monde n'a pas été crée par la volonté de quelque chose, par la conséquence de chose inévitable. Le monde s'est fait seul, et la volonté (Vill) n'a été forgé qu’après le monde.

et pourquoi l'homme semble être la conséquence évolutive de ce monde?
-Parce que ce qui constitue l'homme désormais était là avant lui. L'amour n'a pas attendu l'homme (tout ceux qui ont des animaux sauront de quoi je parle.) la force, le courage, la haine, etc... tout cela était là avant l'homme et tout cela a modelé l'homme. L'homme n'est qu'un arbre modelé par ces souffles là. Car sans l'amour, sans le courage, sans la haine, et bien... On serait encore des sapins.


Honneur et Sagesse
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Adhérent
Bureau
Clan Occitanie

Inscrit le: 09/06/2014

Messages: 1109

Le 02/09/2015 à 20h12
Sherk Taan:

La terre faite de chair (comment on fait du terreau déjà?)

Et de ces cheveux, par un souffle d'Odin, arrive l'homme. C'est le souffle qui nous sépare du végétal.


Sur tout ce que tu dis, voilà deux points sur lesquels je peux commenter rapidement.

1 Le terreau: on laisse tous ses détritus végétaux au contact de la terre et le tout se transforme en un pâte plus ou moins foncée, c'est le terreau. Il y a vraiment transformation de nature au contact de la terre.

2 Là je te tacle un peu (excuse-moi) parce que non, ce n'est pas l'homme qui arrive, c'est en même temps l'homme et la femme. La simultanéité de l'apparition des deux sexes est assez unique dans les cosmogonies , ça vaut qu'on en prenne soin.


heidhinn
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Adhérent
Bureau
Chef de Clan
Clan Occitanie

Inscrit le: 05/06/2014

Messages: 696

Le 02/10/2015 à 08h28
Peut-être a t-il voulu dire l'Homme ou lieu de l'homme. (comme quoi une petite erreur en engendre une grosse) ;)
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Adhérent
Bureau
Clan Occitanie

Inscrit le: 09/06/2014

Messages: 1109

Le 02/10/2015 à 08h46
tu as certainement raison, mais tu sais aussi que notre cosmogonie est assez unique dans la création des humains des deux sexes, avec exactement les mêmes qualités de base pour tous les humains. D'accord, je radote un peu, c'est de mon âge hin hin :nerd ... mais c'est parce on a une forte tendance à oublier ce détail 'secondaire', je suppose *200 .


heidhinn
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Adhérent
Bureau
Chef de Clan
Clan Occitanie

Inscrit le: 05/06/2014

Messages: 696

Le 02/10/2015 à 12h35
C'est très juste de le rappeler effectivement !
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Adhérent
Bureau
Alsace-Alémanie

Inscrit le: 12/06/2014

Messages: 882

Le 09/10/2015 à 14h51
Citation:
Peut-être a t-il voulu dire l'Homme ou lieu de l'homme. (comme quoi une petite erreur en engendre une grosse)

Il n'a pas vraiment fait d'erreur, en français on ne met pas de majuscule à homme quand on parle à la fois de la femme et de l'homme, par exemple on écrit bien "les droits de l'homme", alors qu'ils concernent aussi bien les femmes que les hommes. Homme ne prend la majuscule que dans un cadre zoologique, lorsqu'on l'utilise comme synonyme du genre Homo (parce que les catégories hiérarchisées des classifications scientifiques des espèces prennent la majuscule).
Dans le même genre d'erreur je vois souvent "l'Asatru", alors que la forme correcte est asatru, sans majuscule, idem pour le pratiquant de l'ásatrú qui s'écrit sans majuscule (de même que l'on écrit, "christianisme", "chrétien", "islam", etc.). Idem avec les noms de langues: le vieux norrois, le latin, le vieux haut-allemand, aucune majuscules.
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Adhérent
Bureau
Clan Occitanie

Inscrit le: 09/06/2014

Messages: 1109

Le 09/10/2015 à 20h07
Je fais souvent la faute "Vieux Norrois" mais je sais que c'est un faute... :x


heidhinn
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Adhérent
Bureau
Chef de Clan
Clan Occitanie

Inscrit le: 05/06/2014

Messages: 696

Le 12/10/2015 à 17h04
Runi:
Il n'a pas vraiment fait d'erreur, en français on ne met pas de majuscule à homme quand on parle à la fois de la femme et de l'homme, par exemple on écrit bien "les droits de l'homme", alors qu'ils concernent aussi bien les femmes que les hommes. Homme ne prend la majuscule que dans un cadre zoologique, lorsqu'on l'utilise comme synonyme du genre Homo (parce que les catégories hiérarchisées des classifications scientifiques des espèces prennent la majuscule).


Ha ben je savais pas, merci de la précision ! ;)
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Adhérent
Bureau
Alsace-Alémanie

Inscrit le: 12/06/2014

Messages: 882

Le 24/10/2015 à 21h50
Faut dire que les règles sur l'emploi des majuscules sont extraordinairement compliqués, et pas toujours de bon sens à mon avis. En allemand c'est quand même plus simple, tous les noms prennent la majuscule, comme ça pas de prise de tête (autre avantage je trouve: en lecture rapide on repère très vite les mots-clés dans un texte).
   

Amateur

rank_1.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 31/07/2016

Messages: 44

Le 01/08/2016 à 18h44
Mon grain de sel en tant que petit nouveau ( mais pas nouveau païen...) dans ce fil déjà ancien.
1/ un des monothéismes abrahamiques, le judaïsme, en tout cas dans la plupart des formes actuelles, n'est pas prosélyte...
2/ notre spiritualité païenne polythéiste (hellénique, romaine, égyptienne, celtique, balte, germano-nordique...) n'est pas une religion révélée ni dogmatique, même si plusieurs de ces branches disposent d'écrits qui orientent notre spiritualité, et d'un certain nombre de caractéristiques ( à préciser) qui font que, si on ne les suit pas, on n'est plus vraiment ce qu'on croit être.
3/ beaucoup de païens pensent que la Nature est le livre le plus sûr...
4/ beaucoup de païens polythéistes pensent que nos religions, si elles ne définissent pas une "orthodoxie", réclament une orthopraxie, soit un respect des rites domestiques ou collectifs tels que peuvent nous les décrire certaines sources. On ne peut certes pas pratiquer ces rites/cultes comme les anciens, soit parce qu'il n'est plus question d'égorger vingt taureaux, soit par manque d'informations fiables, mais on peut essayer d'en respecter l'esprit, ce sans quoi nos dieux risquent de ne pas comprendre que nous nous adressons à eux...
5/ certains néo-païens un peu à tendance new Age, à la spiritualité débridée et en quête constante ( j'en suis...) détournent ce non dogmatisme en faisant une soupe synchrétique, piquant à droite et à gauche dans les spiritualités extrêmes orientales, africaines ou chamaniques diverses, voire dans les aspects les plus séduisants des monothéismes abrahamiques, des pratiques diverses pour "communiquer" avec leurs divinités. Même si j'en parle avec ironie, je me sens assez proche de ce courant, mais j'essaie de me cadrer un peu pour que les dieux et les autres adeptes me reconnaissent comme un païen polythéiste... Je suis conscient que le monothéisme nous a inculqué des schémas mentaux dont on a bien du mal à se défaire.
6/ bien sûr le chamanisme ( spiritualité multiforme et assez universelle au demeurant fort séduisante) ne peut pas être ignoré par un adepte de la religion nordique... Mais je suppose qu'il faut pratiquer et être encadré... Il ne peut s'approcher dans les livres...



Edité par Skirfir Le 08/08/2016 à 17h43


Níu man ek heima, níu íviðiur, mjötvið mæran, fyr mold neðan.
Je me rappelle neuf mondes, neuf géantes, et le puissant arbre du monde encore sous terre.
(Völuspá, strophe 2)
   

Curieux

rank_0.png

Groupe: Membre

Inscrit le: 27/06/2017

Messages: 12

Le 17/07/2017 à 22h24
Je pense que notre religion peut permettre à chacun d'avoir sa propre spiritualité, chose que ne retrouve pas dans les autres religions. On peut se donner chacun notre avis sur plusieurs sujets, notamment le sacrifice animal mais ca cest un autre débat. Chacun peut vivre son Asatru de la manière qui lui convient le mieux tout en "embêtant" personne avec cela, on peut avoir notre propre interprétation, celle ci étant basée sur une réflexion personnelle.
   
Ulf

Apprenti

rank_4.png

Groupe: Membre

Inscrit le: 16/08/2016

Messages: 288

Le 17/07/2017 à 22h44
Gil blóðug:
on peut avoir notre propre interprétation, celle ci étant basée sur une réflexion personnelle.


Attention à ne pas tomber dans le new age / wicca etc avec ce genre d'approche. On tombe vite dans les biais et on est plus dans le reconstructionnisme qui se base sur ce qui nous est parvenu de nos ancêtres.
Pour paraphraser un reconstituteur "A l'époque ils avaient des culs ? ils avaient des plumes ? donc il a dû y avoir des dragqueens !" :D Dans le reconstructionnisme de la spiritualité/religion de nos ancêtres c'est pareil, on ne peut pas tout interpréter à sa sauce non plus ; certaines choses seulement.



Edité par Ulf Le 17/07/2017 à 22h44
   

Curieux

rank_0.png

Groupe: Membre

Inscrit le: 27/06/2017

Messages: 12

Le 18/07/2017 à 06h40
Bien sûr, uniquement dans certaines limites.
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Adhérent
Bureau
Clan Occitanie

Inscrit le: 09/06/2014

Messages: 1109

Le 18/07/2017 à 19h30
Gil blóðug:
Bien sûr, uniquement dans certaines limites.


La vraie question est de définir ces 'limites' : la wiccasatru a aussi des limites. *3:)

Pour le post de Skirfir: Relis ton post, il décrit des possibilités de comportements religieux mais tu ne parles pas une seule fois de spiritualité, c'est le sujet de ce fil de discussion. *201


heidhinn
   

Amateur impliqué

rank_3.png

Avatar

Clan Île-de-France

Inscrit le: 30/10/2016

Messages: 161

Le 19/07/2017 à 00h08
une gay pride viking :lol :lol :lol je veux voir ca :lol
sérieux , il est clair pour moi que l important est le cote spirituelle et notamment l approche via le respect de la terre et la nature
une des choses que je retiens , nous avons la base commune qui va etre les eddas , mais pas de dictatures cléricales et compagnie
la peuvent s exprimer des sensibilités différentes , en plus de pouvoir prier plusieurs Dieux


Honneur à Asgard , fidélité à nos traditions
   
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté